Peru: découvrez les 5 incontournables de Cusco

teste

KODAK Digital Still Camera

Quand je suis arrivé à Cusco, j´ai eu du mal à respirer, mon coeur s´est accéleré et mes jambes sont devenues molles… Je me suis dit que ce devait être le mal de l´altitude puisque Cusco se trouve à 4000m… Mais j´ai rapidement changé d´avis quand j´ai réalisé que mon coeur battait de joie, à contempler l´ancienne capitale de l´empire Inca, conquise par les Espagnols au XVIe siècle, avec son mélange unique au monde, d’architecture inca et espagnole, entourée par les montagnes et des paysages magnifiques, des couleurs vives, des saveurs délicieuses, des odeurs, des bruits…

Ce que personne ne m´avait dit, c´est que la ville inca de Cusco a été construite en forme de Puma, l´un des 3 animaux sacrés des Incas (le serpent, le condor et le puma)… En effet, celui-ci représente la force et le pouvoir dans le monde des hommes. Aussi, bâtir la ville sur ce modèle, c’est montrer au monde que Cusco est la ville la plus forte et la plus puissante des Andes… Regardez la carte ci-dessous… C´est bien clair…

Puma-1

1-     Voici donc le premier point incontournable à visiter à Cusco : SASAYHUAMAN ou Sexy Woman pour les intimes

Sur la carte ci-dessus, vous observez que la tête du Puma abrite les temples religieux où se décidaient la politique de l´empire. C´est aujourd´hui le site arquéologique de SASAYHUAMAN. C´est imprononçable ce nom, personne n´y arrive, à part bien sur, les Incas… Prononcez Sexy woman, et ça le fait ! Et au moins, vous vous en souviendrez ! lol …

Lorsque les Espagnols sont arrivés, ils ont imaginé que SASAYHUAMAN, cette construction aux murs de forteresse qui dominait la ville, devait être un camp militaire ! Grave erreur ! C´était certainement un temple destiné aux divinités… Aussi, les Espagnols ont mis un point d´honneur à détruire ces constructions, ont fait rouler ces enormes blocs de pierre taillés par les Incas, du haut de la montagne jusqu à la ville en contrebas… Et lá, ils ont récupéré ces pierres pour mieux batir  leur église… C´est ainsi qu est né ce mélange unique au monde, d’architecture inca et espagnol : Cusco !

2-     La Place des Armes

C´est le cœur palpitant de Cusco où vous allez flaner, prendre un verre, faire la fête… Et c´est comme cela depuis l’époque de l’empire Inca… Pratiquement tous les événements, défilés et célébrations se déroulent ici…

En plus d’être le point de rencontre des locaux et des visiteurs depuis des temps immémoriaux, la Plaza de Armas a également été le théâtre d’événements historiques. On dit que Francisco Pizarro, le conquistador espagnol qui a retiré Cusco de la main des Incas, a justement déclaré sa victoire sur le peuple des Andes, ici, sur la Praça de Armas, le 15 Novembre 1533.

C´est également ici, sur la Place des Armes,  qu a eu lieu le jugement et l´exécution, le 18 mai 1781, du grand chef rebelle Túpac Amaru II qui combattait les Espagnols.

C´est également ici, sur la Place des Armes, que je vous écris en prenant un café… lol

3-     Visite des autres sites archéologiques de Cusco

Pour ceux qui souhaitent découvrir la civilisation Inca, une visite des sites archéologiques situés autour de Cusco ne peut en aucun cas être exclue du scénario. Il y en a beaucoup…

Selon les historiens, chacun des sites archéologiques de Cusco aurait joué un rôle distinct durant l’empire Inca. Comme je vous l´expliquais Saqsaywaman était destiné à des rituels religieux

Mais il y a aussi : Pukapukara, Q’enqo  et Tambomachay. Le mieux est bien sur de les découvrir avec un guide.

Pukapukara,  fonctionnait comme une maison de douane, une salle d’armes, un stock de nourriture, et certainement un point militaire stratégique, compte tenu de son emplacement au bord d’une falaise (attention: la vue est imprenable).

Déjà Q’enqo, avec son autel au milieu d’un carré semi-circulaire, aurait été utilisé à des fins religieuses, avec des sacrifices d’animaux et même d’humains!

Tambomachay est un assemblage de canaux qui fonctionnent encore! C´est ici que les cérémonies du culte de l’eau ont eu lieu.

4-     Le centre historique et le couvent de Santo Domingo

C´est une promenade rapide à travers le centre historique de Cusco qui va vous transporter en pleine Espagne du XVIe siècle. Parce que les Espagnols construisaient sur les monuments Incas qu´ils ont détruisaient…

La célèbre cathédrale de Cusco, par exemple, a été érigée sur les temples et les palais de l’ancien empire.

Le cas le plus emblématique de ce «mélange architectural» est le couvent de Santo Domingo, ou Qoricancha, en quechua, la langue inca. La légende raconte que Qoricancha (cour dorée) était le temple principal et le plus riche construit par le peuple andin à l’époque de l’empereur Pachacuteq. Et selon les chroniques espagnoles de l’époque, ses murs étaient couverts d’or massif…

Les Espagnols, qui n´étaient d´ailleurs venu que pour cela, ont bien entendu arraché des murs, tout ce métal précieux, pour l´envoyer à Madrid… Mais les vestiges du temple, comme les murs en pierres encastrées au millimètre près, peut encore être visité.

Ce n´est qu´après le pillage, beaucoup plus tard, au XVIe siècle, que le couvent de Santo Domingo a été érigé sur le vieux temple Inca.

5-       Marché de San Pedro

C´est une super adresse ! Au fond du marché, il y a quelques étales qui font restaurants. Ce sont des plats populaires et traditionnels… Sur le coup de midi, asseyez vous sur un des bancs en bois, au milieu de la population locale qui s´agite dans l´effervecence du marché et savourez sur le pouce, les vrais saveurs locales !!!

Et pour la digestion, je vous conseille une petite promenade le long des allées de ce marché où vous trouverez des produits péruviens typiques, la plus grande variété d’artisanat andin, des vêtements, des fruits, des céréales, des fromages, des cafés et même des ustensiles ménagers et des outils…

Deixe uma resposta

O seu endereço de e-mail não será publicado. Campos obrigatórios são marcados com *